Bienvenue au Panama
Accueil Immobilier vente Immobilier location Photos du Panama Contactez-nous

 

 

Vos Questions



Combien de temps puis je rester au Panama?
Comme touriste, vous n’avez besoin que d’un passeport en cours de validité (plus de 6 mois de son expiration). Vous pouvez rester trois mois. Au delà il vous faudra sortir du pays au moins 48 heures puis rentrer de nouveau au Panama avec un nouveau tampon d’admission sur votre passeport et vous aurez à nouveau l’autorisation de séjourner 3 mois supplémentaires. Cette situation n’est pas définitive, ne rêvons pas, le mieux sera de demander votre résidence en fonction de vos projets futurs, et là, le ministère de l’émigration vous délivrera par le biais de votre avocat, un document qui prouve que vous êtes en voie de régularisation vis a vis du gouvernement Panaméen. En cas de contrôle, vous montrerez ce document et vous n’aurez aucun problème.

Est-il difficile d’obtenir le statut de résident pensionné ou rentier ?
Pas trop. Le pays voit d’un œil très favorable l’installation sur son sol de citoyens étrangers susceptibles d’amener des devises sur le territoire. Surtout les « retraités » et autres « rentiers », à qui l’Etat Panaméen concède beaucoup d’avantages fiscaux. Par contre, Il est fortement conseillé pour la demande de résidence de s‘adresser à un avocat compétent qui vous indiquera exactement les documents requis,( le site de l’ambassade du Panama en France vous donnera à titre informatif une liste de documents exigés). TERRE DE REVES PANAMA peut, pour ses clients, si vous le souhaitez, vous présenter un cabinet d'avocats spécialisé dans l'obtention de la carte de résident. Après, comptez environ quatre à six mois, quelquefois moins, quelquefois plus, pour une résidence de « retraité » ou de « rentier » avant d’obtenir le statut demandé. Pour les autres types de résidence, c’est un peu plus long, de 1 à 2 ans selon l’option choisie, mais une fois votre dossier déposé auprès de l’administration, il vous sera délivré un « tramite » qui vous permettra de rester dans le pays. Attention la bureaucratie Panaméenne est très pointilleuse.

L’investissement au Panama est il risqué ?
Pas plus qu’en France. La constitution, comme nous l’indiquons par ailleurs protège la propriété privée. La position géographique de ce pays, qu’on le veuille ou non est, en raison de la présence du canal, hautement stratégique et sous surveillance Américaine, et cela dure depuis plus d’un siècle, même si depuis l’année 2000, les Américains se sont officiellement retirés, officieusement, ils assurent une présence et une protection permanente. De plus les investissements en cours : Agrandissement du canal, construction du métro de Panama, nous donnent la preuve que de tels gros investissements ne peuvent se réaliser que dans un pays stable tant sur le plan social que sur le plan économique. Le Panama est un pays neutre sans armée, donc non sujet au risque d’un conflit, par contre il faut être vigilant au moment de l’acquisition à s’entourer de toutes les précautions possibles afin d’éviter les mauvaises surprises. TERRE DE REVES PANAMA vous aide dans toutes les étapes de la transaction en mettant à votre disposition : Avocat, notaire de confiance à même de vous guider et de contrôler la réalité et la régularité du bien que vous souhaitez acquérir et d’enregistrer la transaction au registre national, qui est l’équivalent de notre cadastre.

Ne pensez vous pas que nous risquons de nous sentir déracinés loin de notre famille, de nos amis ?
Tout d’abord, il s’agit là d’une question personnelle qui concerne chacun d’entre nous. Suis-je capable de m’éloigner de mon pays et de mon environnement familial et amical pour trouver une nouvelle qualité de vie et un nouveau pouvoir d’achat ? Ces éléments d’ordre purement psychologiques pris en compte et de manière plus pragmatique, sachez qu’un statut de résident fiscal Panaméen vous autorise à entrer et sortir du pays à votre guise, par exemple, si vous avez une résidence permanente mais que vous vous absentez plus de deux ans hors du Panama, cette résidence vous sera retirée, vous pouvez pour raisons professionnelles demander un permis de sortie ou visa de « regreso » multiples, celui ci est valable cinq ans plus simplement vous pouvez vous absenter 2 ans moins un jour, revenir au Panama et repartir ailleurs pour deux ans. La loi Française elle, vous autorise à passer jusqu’à 183 jours annuels sur son territoire tout en restant fiscalement domicilié dans un autre pays. Donc, si vous avez le blues de vos racines, rien ne vous empêche comme pourraient le faire les retraités qui vivent dans le sud de la France l’hiver et l’été dans leur région d’origine, de revenir à intervalle régulier passer du temps en France, du moment que vous restez dans le cadre prévu par la loi. Nous pouvons rajouter que le gain très important de pouvoir d’achat qui vous sera procuré par la vie au Panama vous laisse largement de quoi financer vos billets d’avion et plus encore.

Nous sommes séduits par l’idée de vivre au panama, mais nos enfants sont pour l’instant scolarisés, croyez vous que l’on puisse les déraciner ?
Là encore, chaque situation familiale doit s’apprécier au cas par cas. Mes enfants sont ils en primaire, secondaire ou en études supérieures ? Néanmoins, les enfants de diplomate par exemple, qui changent de pays tous les trois ou quatre ans en souffrent ils ou sont ils moins instruits que ceux restant en métropole ? Le fait de vivre ailleurs permet de s’enrichir de cultures différentes, donc d’expériences différentes et surtout de pratiquer deux nouvelles langues (Espagnol et Anglais, quasi les deux plus parlées au Monde) ce qui semble de la plus haute importance dans le monde que nous vivons actuellement.

Ne pensez vous pas qu’on risque de s’ennuyer au bout d’un moment dans ce pays ?
Panama City est une grande ville très moderne, on y trouve donc tous les avantages que pourrait présenter une métropole Européenne ou Nord Américaine : restaurants, boîtes de nuit, bars, cinémas, théâtres, centres commerciaux, etc…… Nous sommes aussi dans un pays et non pas sur une île, il y a donc de multiples possibilités de visite car ce pays est vraiment très riche de sa diversité géographique et historique, le canal est un monument a lui tout seul et surtout l’histoire épique de sa construction. Panama Antigua ou la cité détruite par les pirates au 17 ème siècle, Casco Viejo qui ressemble à une ville d’Italie du sud, ses musées, des îles à visiter comme San Blas, Contadura ou encore, Bocas del Toro. C’est aussi vraiment un des derniers sanctuaires pour les animaux. De plus, il ne faut pas oublier qu’on est en Amérique Centrale, sur un continent gigantesque, et que le pays est traversé par la route Panaméricaine qui va plus ou moins du nord du Canada au sud du Chili. Donc, de quoi s’occuper un peu…. les oiseaux et les papillons, sans parler des deux océans qui ceinturent le pays. Les centres commerciaux des grandes villes n’ont rien à envier aux nôtres, vos amis Européens, en visite au Panama seront surpris par l’outil commercial mis en place selon le schéma Nord Américain, des centres commerciaux comme celui d’Albrought font 450 000 m2 sur plusieurs étages, de quoi faire chauffer sa carte bleue, surtout au vu des prix pratiqués.

 

Accueil - Immobilier ventes - Immobilier Locations - Photos du Panama - Contactez-nous - Le pays - Comment y venir - Lignes aériennes - Niveau et coût de la vie - Coût déménagement - Coût de la construction - Coût de la main d'oeuvre - Ouverture d'un compte bancaire - Réseau téléphone portable et internet - Coût d'une voiture - Pourquoi y investir ? - Devenir résident ? - Stabilité et sécurité de l'investissement - Système bancaire - Nous connaître - Présentation de l'agence - Partenaires immobiliers - Partenaires voyages - Partenaires divers - Liens Panama - Carte du Panama - Questions/Réponses - Plan du site

Terre de Rêves : investissement immobilier au Panama et Costa Rica

Mise à jour le 20/08/2011